Clyde Duquesnoy Photographie

Les tutoriels :

La sensibilité

papillon

Un petit détail concernant cette article :

Voilà le troisième sujet d’ordre technique. Il suit celui sur l’ouverture, et la vitesse que je vous invite à lire avant celui-ci.

Je vous préviens, c’est un sujet qui va faire du bruit !
Pour prendre une image, c’est pas nouveau, il faut un capteur qui soit sensible à la lumière. Mais parfois on a besoin que le capteur soit moins sensible, notamment pour faire des poses longues par exemple. Ou bien au contraire, on a besoin d’avoir un capteur plus sensible, pour faire une prise de vu à haute vitesse. Précédemment on a vu, que on pouvait augmenter, la vitesse d'obturation, en ouvrant d’avantage le diaphragme pour faire entrée plus de lumière. Mais il existe un autre paramètre : La sensibilité du capteur. Généralement la sensibilité de base d’un reflex numérique est de 100 iso. (noter que plus vous monter en gamme, plus vous trouverez des sensibilité plus faible comme 50 iso).

La sensibilitée

Admettons. Vous (êtes sur une départementale) êtes dans une salle relativement obscure, vous voulez prendre une photo d’une danseuse qui bouge pas forcément vite, mais qui bouge. Vous réglez votre APN, au max de son ouverture, mais la vitesse associée n’est pas encore suffisante pour la figer. Voir vous passez en mode M, vous réglé la vitesse et l’ouverture et vous sous-exposer la danseuse étoile. =( A ce stade soit vous vous dites, «laisse tomber on peu rien faire dans ces conditions, il faut que j'investisse dans des optiques à grandes ouvertures très chères et lourdes». Soit, vous repérer un truc appelé ISO sur votre boitier, et vous l’augmenter. Et là vous pourrez exposer correctement et figer la danseuse étoile. Alors heureux?

Édit: Pareillement quand vous sur-exposer, vous pouvez baisser la sensibilité.

Sauf que :

  1. Vous serez tôt ou tard bloqué par la valeur max de votre boitier. Et là, soit vous investissez dans un flash (j’y reviendrais mais pas tout de suite..), dans un autre boitier, dans des optiques.. ect =( Ou alors on se résigne à laisser tomber =(
  2. Vous verrez progressivement (plus vous montez en iso) un truc pénible (que certains aiment bien..) sur vos photo : Le bruit! Ce que l’on appel le bruit numérique se traduit par des parasites qui forme une sorte de grain sur votre photo. Et qui vous font perdre des détails.

Donc, inutile de régler les iso sur la valeur max tout le temps. D’une manière générale, une image à 100 iso et plus détaillée qu’une autre à 3200 iso.
La bonne nouvelle dans cette histoire, c’est que les nouveaux appareil photo produisent moins de bruit que la génération précédente. Ce qui se traduit par des photos plus détaillés à des iso plus élevés. Et la deuxième bonne nouvelle, si vous avez pas envie de changer de boitier à chaque nouveauté, c’est que les logiciels traitent eux aussi mieux le bruit. Donc cela vous permet de sortir des images plus propre avec un «vieux» boitier.

Exemple sans traitement du bruit
Exemple avec traitement du bruit

Ce qui faut retenir :

  • Plus vous montez en iso, plus votre capteur est sensible à la lumière.
  • Le bruit est plus visible dans les zone faiblement éclairé (dans les ombres).
  • Le bruit proviens de l’échauffement du capteur, plus la pose sera longue plus le bruit sera important.
  • Plus vous montez en Iso plus le bruit sera visible.
  • Le bruit se corrige de mieux en mieux en post traitement. =)
  • Attention, il vos mieux une photo faite à 1600 iso bien exposé, qu'une photo à 800 iso sous-exposé et rattrapé en post traitement.

Dernière modification :